Textes officiels

Aux membres des Attestants

Chers Amis Attestants,

Vous serez certainement aussi surpris que nous d’apprendre que le mouvement des Attestants a été mis en cause dans le rapport d’une mission d’information parlementaire sur les « pratiques prétendant modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne » présenté le 11 décembre 2019 devant la commission des lois de l’Assemblée Nationale.

Vous qui connaissez notre mouvement, ses fondements et ses actions, avez participé à nos activités et lu nos publications, ne pourrez qu’être comme nous profondément choqués de telles accusations.

Sachez que les Attestants n’ont pas été auditionnés en tant que tels. Force nous est de constater que la mission est arrivée à ses conclusions sur la base d’informations au mieux erronées, au pire malveillantes.

Vous connaissez la raison d’être de notre mouvement : « Promouvoir le rayonnement de l’Evangile en contribuant au renouveau de l’église Protestante Unie de France ( EPUDF), de sa vie spirituelle, de sa réflexion et de son témoignage, dans l’esprit des grands principes de la Réforme : L’Ecriture seule, la Foi seule, la Grâce seule, le Christ seul ».

Rien dans nos actions, nos activités ou nos publications ne vient appuyer ou promouvoir ces prétendues « thérapies de conversion » qui sont totalement étrangères à notre mouvement et aux convictions qui l’animent.

Dans cette situation préoccupante, nous avons reçu le soutien fraternel du Conseil National de l’EPUdF dont vous trouverez le courrier ci-joint. Nous attendons les suites qu’il donnera pour rétablir la vérité et la justice tant vis-à-vis des institutions de notre pays que des médias qui ont fait écho à ce rapport.

Il appartient à chacun d’entre nous, là où nous sommes placés, d’être témoins de cette vérité face au mensonge, à la calomnie et à la diffamation.

Pour le conseil d’administration des Attestants,
Alain Chapon, président